Nikon Imaging | Belgique | Europe

Des histoires qui doivent être racontées

Le monde est plein d’histoires qui doivent être racontées. Des histoires que nous avons peur d’entendre. Des histoires qui nous mettent mal à l’aise ou remettent en question notre point de vue sur le monde. Nous nous sommes associés avec des photographes de NOOR pour révéler ces histoires.

Lorsque nous voyons une histoire visuelle puissante, nous ne pouvons plus l’éviter. Nous ne pouvons pas rester aveugles devant la souffrance humaine ou le changement climatique, ou la nécessité d’une approche plus durable. Et lorsque nous ne pouvons pas l’ignorer, nous sommes obligés d’agir. C’est pourquoi il faut que ces histoires soient racontées.

NINA BERMAN - « QUAND LA NOURRITURE FAIT L'OBJET DE CONCOURS »

« J'espère que ces images révèlent quelque chose de plus profond sur les sociétés suffisamment riches pour utiliser les aliments de cette façon, et sur ce que cela signifie de se gaver, pas seulement avec des aliments, mais avec des biens de consommation. Car la consommation est louée dans notre culture, mais au final, c'est elle qui nous domine. »

ANDREA BRUCE – « UN MOT TABOU : L’ASSAINISSEMENT »

« L’assainissement et la défécation en plein air sont, bien sûr, des sujets sensibles. La plupart des gens ne veulent pas en parler, encore moins laisser quelqu’un les décrire. D'où l’importance du problème. Personne n’en parle. »

YURI KOZYREV – « À PROPOS DE LA CRISE DES MIGRATIONS DE MASSE EN EUROPE »

« Par leurs reportages sur la crise des réfugiés, les journalistes contribuent à donner une identité aux migrants. Nous aidons à éliminer la perception que ces foules constituent une « menace sans visage » qui débarque sur les rivages européens. »

FRANCESCO ZIZOLA – « AS IF WE WERE TUNA »

« Avec l’histoire « As If We Were Tuna » (Comme si nous étions du thon), j’ai voulu créer un chemin narratif offrant une vision complexe de l’ancienne pratique durable de pêche au thon. Ce qui m’intéresse, c’est de suggérer une métaphore de l’éternel conflit entre l’Homme et la Nature. Une réflexion sur l’hybris de l’Homme. »