Traditions britanniques liées au mariage, par Louise

Gâteau de mariage

La tradition du gâteau de mariage a été lancée en Angleterre où c'était un symbole de célébration et de statut social. Dans l'Angleterre médiévale, les gâteaux étaient empilés aussi haut que possible et les mariés devaient s'embrasser par-dessus. Un baiser réussi leur garantissait une vie commune prospère.

Les pièces montées anglaises sont traditionnellement composées de gâteaux aux fruits empilés sur plusieurs niveaux séparés par des colonnes (contrairement aux États-Unis où les gâteaux sont empilés directement les uns au-dessus des autres). À l'époque victorienne, un glaçage blanc était ajouté pour symboliser l'argent et l'importance sociale.

Aujourd'hui, les couples choisissent le style et les saveurs de leurs gâteaux en fonction de leurs goût et style personnels : des plateaux de fromage aux gâteaux à la crème aux tables entières composées de petits fours sucrés. La tradition veut que le couple coupe le gâteau ensemble. Cela symbolise leur union et la promesse de s'occuper l'un de l'autre.

Louise et Gian (Royaume-Uni) coupent leur gâteau de mariage. Photo prise par Ross Harvey, professionnel de la photo de mariage, avec un Nikon D850 équipé d’un objectif AF-S NIKKOR 24-70mm f/2.8G ED.

Première danse

Nous aimons la première danse, car il s'agit d'un moment où deux personnes amoureuses se perdent complètement dans les yeux de l'autre. Auparavant, le marié devait voler sa femme et se montrer aux amis en dansant avec elle autour du feu avant le début des célébrations. C'est aussi un clin d'œil aux bals formels, où les invités d'honneur (dans ce cas les mariés) ouvraient la danse avec une valse. La plupart des couples choisissent à présent une de leurs chansons préférées ou qui a du sens pour eux, plutôt que la valse traditionnelle. Il arrive même que des mariés chorégraphient des routines complexes pour impressionner leurs invités.

Louise et Gian (Royaume-Uni) s'embrassent pendant leur première danse. Photo prise par Ross Harvey, professionnel de la photo de mariage, avec un Nikon D850 équipé d’un objectif AF-S NIKKOR 24-70mm f/2.8G ED.

Les discours

Lors des mariages britanniques, les discours sont souvent le moment phare du repas, on les écoute avec plaisir, en acclamant, en riant, les verres pleins. En tant qu'hôte, le père de la mariée commence par un toast porté aux mariés, et partage souvent des souvenirs datant de l'enfance de la mariée, avant d'accueillir le marié dans la famille et de remercier les invités pour leur participation à cette journée. Le marié remercie ensuite la famille de la mariée, les invités et les parents avant de complimenter et de remercier les demoiselles d'honneur pour avoir aidé la mariée à préparer ce beau jour.

Les invités s'attendent à ce que le discours du témoin soit celui qui engendre le plus de rires. Le témoin partage des détails de la vie d'étudiant du marié en incluant souvent quelques plaisanteries, généralement aux dépens de celui-ci. L'astuce est de trouver un ton qui parle à tous, qui n'offense personne, mais qui est toujours amusant et offre le discours le plus mémorable de la journée.

Louise, la mariée britannique, rit et pleure en écoutant les discours. Photo prise par Ross Harvey, professionnel de la photo de mariage, avec un Nikon D850 équipé d’un objectif AF-S NIKKOR 24-70mm f/2.8G ED.