Nikon Imaging | Belgique | Europe

Qu’est-ce qui vous motive en tant que photographe ?

Je suis poussé par mon amour de la photographie. Cela me donne un prétexte pour être curieux et entrer dans la vie des gens, et aussi pour passer dans les coulisses. J’adore le sport, mais j’ai toujours été plus intéressé par la réussite d’un cliché que par le résultat d’un match. L’aspect de compétition me stimule aussi. J’ai toujours envie d’être le meilleur, quel que soit mon rival et je m’investis à 110 % pour être sûr de réussir.

Avez-vous une photographie préférée ?

La photo qui m’inspire sans doute le plus est une photo aérienne mythique de Neil Leifer, qui a saisi un moment où Muhammad Ali célébrait une victoire mémorable en 1966. Pour un photographe de sport, c’est un moment historique qu’on aurait aimé immortaliser soi-même.

Quant à la photo préférée que j’ai prise personnellement, c’était lors du match de football amical entre la Suède et l’Angleterre à Stockholm en 2012. C’était la première photo historique dans le nouveau stade Friends Arena, et il m’a fallu des mois de négociation avec les officiels du stade pour pouvoir placer mon appareil photo depuis le toit du terrain. Mes efforts ont été récompensés et le résultat a été une image fantastique de Zlatan Ibrahimovic marquant un but. Cette photo a remporté le Prix suédois de la photo de l’année dans la catégorie Actualités sportives.

Depuis combien de temps utilisez-vous les produits Nikon ?

J’ai utilisé un appareil photo Nikon pour la première fois en 2008 aux Jeux Olympiques de Beijing. C’était le Nikon D3 et il était incroyablement impressionnant. C’était un monstre à cette époque pour les photographes professionnels. En 2009, j’ai décidé de passer exclusivement aux appareils photo Nikon tellement leur qualité était supérieure, en particulier l’autofocus et les possibilités de sensibilité élevée. Les objectifs NIKKOR sont également parfaits pour la photographie de sport car ils sont capables de saisir des mouvements rapides.

Quel est votre équipement Nikon préféré et pourquoi ?

Je suis très excité par le Nikon D5, qui est le nouveau reflex numérique phare de Nikon. Il est plus rapide que les modèles précédents et son autofocus est stupéfiant. Cet atout est d’une grande utilité pour la photographie de sport car vous photographiez des sujets qui bougent extrêmement vite et vous ne pouvez pas vous permettre de manquer un instant. J’ai la chance d’être un ambassadeur de marque pour le Nikon D5, et je sens qu’il est parfaitement adapté pour moi et mon domaine de photographie. J’ai aussi très envie d’essayer la nouvelle caméra d’action Nikon KeyMission 360, qui m’a l’air très prometteuse.

Que pensez-vous de votre nouveau rôle d’ambassadeur européen de Nikon ?

Je suis très heureux et honoré d’être l’un des ambassadeurs européens de Nikon. En tant que photographe, c’est incroyable de recevoir cette reconnaissance de la part d’une marque d’appareils photo si connue et respectée. J’étais enthousiaste lorsque Nikon m’a sollicité, et devenir l’ambassadeur du Nikon D5 était un rêve de plus. Je me sens très privilégié.

J’espère pouvoir être une inspiration pour d’autres personnes, et inspirer d’autres photographes avec mon style personnel et individuel, en particulier ceux qui aiment la photographie de sport.

Comment envisagez-vous votre rôle par la suite ?

J’espère toucher une large diversité d’individus et je pense que ce rôle prestigieux peut y contribuer. J’ai beaucoup d’ambition, et, via le programme d’ambassadeur Nikon, je veux me pousser à faire quelque chose qui n’a pas été fait jusqu’à présent. J’aimerais travailler sur un projet original. Au cours des derniers mois, ma curiosité m’a poussé vers Cuba, nous verrons ce qui va se passer.

Qu’est-ce qui vous stimule le plus dans votre nouveau rôle ?

Beaucoup de choses, mais tout spécialement la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes lors d’événements tels que le Photokina. J’ai envie d’inspirer les gens et de leur apprendre de nouvelles choses, leur donner de nouvelles idées pour qu’ils se lancent et deviennent de grands photographes eux-mêmes.